Bénédicte Vilgrain


sera notre invitée

le mardi 16 mai 2017 à 19 heures

à l’Adresse du printemps de septembre, 2 quai de la Daurade, à Toulouse

Carte blanche à contrat maint : rendez-vous 4.

Depuis 2001, et Ka, chapitre un, publié chez contrat maint, Bénédicte Vilgrain écrit, publie et lit une Grammaire tibétaine qui est un texte en continuelle écriture, réécriture, traduction et "intraduction".

Chaque lecture d'Une Grammaire tibétaine est à la fois performance et traduction (performance de la traduction), conférence et fable, fabrique du traité de grammaire et interprétation du monde. Une importante et parfois déconcertante épreuve de l'étranger.

Pour en savoir plus, nous vous invitons à lire le texte que Pascal Poyet a consacré à Une Grammaire tibétaine, prononcé à l'occasion de l'invitation de Bénédicte Vilgrain et de contrat maint au festival MidiMinuitPoésie, à Nantes, en 2015 (on y trouvera une bibliographie complète d'Une Grammaire tibétaine).

Bénédicte Vilgrain a fondé et anime avec Bernard Rival les éditions Théâtre Typographique. Elle y a traduit ou co-traduit, de l’anglais ou de l’allemand, des textes de Susan Howe, Keith Waldrop, Walter Benjamin, Wilhelm von Humboldt, Harun Farocki, Oskar Pastior, Friedrich Kittler et Alexander Kluge. Ils ont publié de nombreux poètes contemporains français.

De Bénédicte Vilgrain, contrat maint a publié:

Ka, Une Grammaire tibétaine, chapitre un, 2001

Khà, chapitre trois, 2003

Grog(s), chapitre six, 2004

gCig, chapitre neuf=beaucoup, 2011

et, traduit par Bénédicte Vilgrain: 
Wilhelm von Humboldt: Sur le verbe dans les langues américaines, 2007. 

Photos: Khà de Bénédicte Vilgrain, contrat maint, 2003, et les livres de Bénédicte Vilgrain chez contrat maint, par Françoise Goria.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire