David Lespiau


sera notre invité

le mardi 5 décembre 2017 à 19 heures

à l’Adresse du Printemps de septembre, 2 quai de la Daurade, Toulouse.

Carte blanche à contrat maint : deuxième saison, rendez-vous 1.




« L’horizon désertique de l’image. Un poste d’observation. »

David Lespiau décrit ainsi sa pratique d’écriture: il y a la feuille de papier, où le texte commence, et le monde tout autour ; l’auteur est au milieu, en équilibre entre beaucoup de choses, micro-récits, énoncés, « vraies phrases », paragraphes ou simples vers « en suspension ». Son travail est de déclencher dans le texte, par un agencement de pièces, un mouvement inédit qui viendrait toucher et permettrait d’explorer une zone (de la pensée, de la sensation) qui échappe à l’argumentation. Une « pensée qui n’était pas là avant », comme seul ce qu’on appelle poésie peut mettre au jour.

Lecture par l'auteur suivie d’une conversation avec Pascal Poyet.

De David Lespiau, contrat maint a publié Opération Lindbergh, Spirit II, Réduction de la révolution la nuit, Oh un lieu d’épuisement, et Notes pour rien, en 2002, 2004, 2005, 2009 et 2014.

Il est aussi, et récemment, l’auteur de Récupération du sommeil, Héros-Limite, 2016, et de équilibre, libellule, niveau, P.O.L, 2017.

On peut entendre et voir David Lespiau parler d'équilibre libellule niveau (et de Oh un lieu d'épuisement) dans cette vidéo publiée sur le site des éditions P.O.L.

On peut lire «Devant une surface calme», un entretien avec David Lespiau par Emmanuèle Jawad sur le site Diacritik, et se plonger dans le dossier que lui a consacré le site D-Fiction, dont un film par Isabelle Rozembaum: Poudre de là.

On lira enfin «comment nagent les méduses ou se déplacent les nuages», lecture de Notes pour rien par Emmanuel Hocquard, dans le dossier du numéro 28 de la revue CCP, Cahier critique de poésie, consacré au travail de David Lespiau, ainsi que le texte d’Emmanuèle Jawad sur le site Libr-critique: «L’écriture poétique comme expérimentation pure.»

Aucun commentaire:

Publier un commentaire