Vincent Broqua


sera notre invité

le mardi 20 mars 2018 à 19 heures

à l’Adresse du Printemps de septembre, 2 quai de la Daurade, Toulouse.

Carte blanche à contrat maint : deuxième saison, rendez-vous 3.

Lecture-performance suivie d’une conversation avec Pascal Poyet.


Écrivain, traducteur, critique (etc? toutes les permutations sont possibles), Vincent Broqua mène des textes-enquêtes dans le divers en suivant pistes et hors-piste qui se font écrans, dessins, expositions, traductions, site, essais, films, conversations, lettres, tests, épreuves, roman de côté. « Si je dis: “je m’instruis mieux par fuite que par suite”, est-ce que tu penses que je fais un peu facilement référence à Montaigne, ou que c’est mon langage? »
 

Vincent Broqua est aussi professeur de littérature et d’arts nord-américains à l’Université de Paris-8 et cofondateur du collectif Double Change, projet évolutif militant en faveur de la poésie américaine et française dite expérimentale.

Il est l'auteur d'À partir de rien, esthétique, poétique et politique de l'infime, Michel Houdiard, 2013, et de Récupérer, Les petits matins, 2015; il est le traducteur de, notamment, Nantes, de Jim Dine, Joca Seria, 2017, Archives, pour un monde menacé, de Anne Waldman, Joca Seria, 2014, et de Ce qu'être d'avant-garde veut dire, de David Antin, et L'amateur d'oiseaux, côté jardin, de Thalia Field, tous deux traduits en collaboration avec avec Olivier Brossard et Abigail Lang, et publiés aux Presses du réel, collection Motion Method Memory, en 2008 et 2013.

De Vincent Broqua, contrat maint a publié Given (roman pour s.), en 2009, et même = same (sui generis), en 2013 (photo).

Où trouver contrat maint.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire